dijous, de març 13, 2008

Un petit souvenir du Brunchennal

J'ai rencontré une demoiselle qui m'a poussé vers l'écriture. J'ignore vraiment si j'utilise des expressions qui ne sont pas françaises, mais ce dont je suis sûre c'est que je me regale à écrire et parler cette langue si belle! Ce qui suit, ce sont des rêves que j'ai eus chez Yvette, la petite paysanne, dans le Brunchennal, la ferme qu'elle et sa famille habitent, située tout près de Délemont, Le Jura (Suïsse), le Noël d'il y a quelques années...
J'ai fait lire le deuxième à Atika, une copine qui habite à Paris, et puis elle m'a dit: Lors que tu t'atrapes t'es mort. Comme quoi je suis content de ne pas être capable de vérifier si elle avait raison, pour l'instant.

ÉCRITURE.

J’ai très peu écrit, de ma vie.
Cependant, ça me plait tellement
que j’ai décidé de continuer...
à écrire, bien évidemment.

RATRAPAGE.

Je suis tout le temps en train de me
poursuivre
et il n’y a qu’une chose qui me gène
là-de-su:
je ne m’atrape jamais.

Cap comentari: